FACE à FACE | Entrevue

 

 
 

Steeve Perron est le gouverneur des Braves de Lanaudière de la Ligue de Football Semi Professionnelle du Québec (LFSPQ) et sont les meneurs à la mi-saison.

 

CEDANSBOITE s’est entretenu avec M. Perron.

 

 

CEDANSBOITE (CDB). Parlez-moi un peu de l’histoire des Braves de Lanaudière.

 

Steeve Perron (SP). Auparavant, nous étions les Blitz de Lanaudière dans la ligue métropolitaine de football sénior. En 2012, l‘équipe doit fermer ses portes. De nouvelles ligues voient le jour, mais on passe notre tour. À la fin de 2013, on décide de joindre la défunte ligue de Football Québec (LFQ) avec les Braves de Lanaudière. Lors des 3 dernières années, nous sommes finalistes contre nos éternels rivaux, les Chiefs de Beauce.

 

CDB. À mi-saison, vous êtes les premiers au classement, aviez-vous une préparation particulière cette année ?

 

SP. Nous avons toujours privilégié les valeurs de respect, d’esprit d’équipe et de travail d’équipe. Je pense aussi qu’on est un peu différent des autres équipes qui tiennent de gros camps d’entraînement. C’est difficile de concilier cet aspect avec le travail de tous les joueurs. De notre côté, on a seulement fait deux pratiques avant le début de la saison. Par contre, on essaie de choisir minutieusement nos joueurs. On veut qu’ils se distinguent par leur attitude, leur abnégation au bénéfice de l’équipe, et par le fait qu’ils sont faciles à diriger. On est aussi la seule équipe sans avoir un entraîneur. On savait que la ligue s’était améliorée et on a réussi à faire du bon recrutement avec de belles trouvailles.

 

 

CDB. Quels étaient les objectifs que vous vous étiez fixés pour cette année ?

 

SP. Le premier objectif est d’être une belle famille et d’avoir une belle ambiance tout au long de la saison. On souhaite se classer pour les séries. Et par la suite, tout peut arriver. On aimerait bien retourner en finale et devenir les premiers champions de la LFSPQ.

 

 

CDB. Comment entrevoyez-vous le reste de la saison ?

 

SP. On veut continuer sur notre lancée. On a commencé la saison de manière un peu brouillonne. On manquait de discipline et de cohésion. On s’améliore de match en match et lors de notre dernier match contre les Bulldogs, tout a bien fonctionné pour nous. En fait, on aimerait rester en tête ou du moins terminer dans les deux premiers au classement pour passer directement en demi-finale.

 

CDB. Comment se compose votre équipe ?

 

SP. On a un noyau de 25 à 30 joueurs qui sont avec vous depuis plusieurs années. Une dizaine de recrues se sont ajoutées à notre équipe cette année.

 

CDB. Est-ce qu’il y a des joueurs qu’il faudra surveiller plus particulièrement d’ici le reste de la saison ?

 

SP. Nous avons plusieurs joueurs de très bon calibre en commençant par notre quart-arrière Léandre Éthier. On a amélioré notre ligue offensive. On est plus grands et plus gros. Nos receveurs Guillaume Dagenais et Sébastian Crisi-Lauzon mènent la charge. On a de bons porteurs de ballons en Manuel Crisi-Lauzon et Mike Pierrecin. Enfin, Raphael Bélair, MVP l’an passé dans la LFQ, Jean-Christophe Bouvrette, Sylvain Tarte et David Verreault sont le coeur de notre défensive.

 

CDB. Est-ce que vous avez un plan en particulier pour le bye-week ?

 

SP. Du repos. On va profiter de cette fin de semaine pour décrocher du football et passer du temps de qualité en famille.

 

CDB. En terminant et maintenant que vous êtes à la mi-saison, comment voyez-vous la nouvelle ligue LFSPQ ?

 

SP. J’aime bien le nouveau format de la ligue. Les nouveaux propriétaires sont dynamiques. La ligue s’est dotée d’un nouveau site web très beau avec des statistiques. J’aime bien aussi la nomination des joueurs étoiles de la semaine. Notre classement est dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. On a une plus grande visibilité. On a même d’autres joueurs qui nous ont contactés depuis car ils auraient aimé se joindre à notre équipe. On a aussi une très belle collaboration avec le directeur des opérations de la conférence de l’ouest, Vincent Bouchard.

 

CDB. Merci pour l’entretien, avez-vous un message particulier en terminant ?

 

SP. Merci pour la tribune. Nos parties à Montréal sont très bien organisées par Patrick Globenscky et nous avons de plus en plus de gens qui assistent à nos matchs au collège St-Jean-Vianney. On invite donc les gens à venir nous voir en grand nombre d’ici le reste de la saison.

 

Suivez-nous

Social

Commanditaires

Réseau Sport Adulte
Graduor
Equipo